Alexandre Cheval et Sébastien Rozen : deux hommes au service du Réseau AD

Le Réseau AD est en développement permanent quantitativement et qualitativement. Pour cela, deux nouveaux Responsables Régionaux Mécanique ont pris leurs fonctions en janvier dernier pour accompagner les Garages AD et AD Expert de leur secteur. Alexandre Cheval côté Rhône-Alpes et Bourgogne, et Sébastien Rozen pour le Grand Ouest.

Sébastien Rozen et Alexandre Cheval.

Jusqu’au mois de janvier 2019, Sébastien Rozen et Alexandre Cheval n’avaient pas seulement leurs 46 ans respectifs comme point commun : tous deux ont fait leurs armes chez le constructeur Renault. Le premier a œuvré au sein de l’activité après-vente dans différentes filiales du groupe. Le second a effectué tout son parcours dans l’après-vente poids lourds chez Renault Trucks, y compris en concession.

 

Pourquoi avoir choisi le Réseau AD ?

Lorsque Sébastien et Alexandre ont ressenti le besoin de faire évoluer leur carrières, c’est la réparation indépendante qu’ils ont tous deux choisi de rejoindre, pour mettre leurs qualités au service du Réseau AD. «Je voulais revenir au cœur d’une activité que je connais bien, l’après-vente, mais dans un environnement professionnel différent, de haut niveau et motivant : c’est ce que m’offre mon rôle de Responsable Régional Mécanique au sein du réseau AD, leader dans le secteur», témoigne Sébastien Rozen.

Alexandre Cheval, lui, reconnaît avoir été séduit par la promesse de travailler pour le réseau AD. «C’est une enseigne connue, reconnue et dont la notoriété reflète la qualité, explique-t-il. Je voulais m’ouvrir à d’autres horizons tout en conservant un métier très opérationnel, en contact avec le terrain. Recruter de nouveaux adhérents, mission que je découvre et qui me motive particulièrement.»

 

Leur mission : créer une relation de partenariat

Tous deux expriment leur volonté d’installer une relation de partenariat entre la tête du Réseau AD qu’ils représentent dans leur secteur, les distributeurs locaux et les réparateurs qu’ils animent.

«Je veux faire comprendre aux plus de 200 réparateurs de mon périmètre que nous sommes tous dans le même bateau et que l’on doit tous faire des efforts pour garder le cap commun, explique Sébastien Rozen. Il s’agit de faire monter les entreprises adhérentes du Réseau AD en compétences par la formation, l’accompagnement, la mise en place d’outils conçus pour eux par le Réseau AD, pour qu’ils développent leur business, leur chiffre d’affaires, celui du Réseau et de leurs distributeurs.»

Pour ce faire, rien de mieux que la présence terrain. Il faut se rendre «au moins une fois par semaine à leur rencontre», témoigne Alexandre Cheval. «J’ai le rôle de garant de la bonne application sur le terrain de la stratégie décidée par le siège, ajoute-t-il. Cela implique de coacher les animateurs réseau et les réparateurs qu’ils animent, tout en recrutant les meilleurs prospects, ceux qui correspondent le plus au cahier des charges d’AD», ajoute celui qui compte plus de 160 garages sur son secteur.

Bienvenue à tous les deux au sein du Réseau AD !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*