News AD

 

La bonne idée pour l'entretien de votre auto



Devenir la RÉFÉRENCE client : les 3 clés du succès

Mécanique CarrosserieRéférence 2018
Envoyer a un ami
04 / 01 / 2015
Se libérer du temps en s’appropriant les outils de gestion du réseau, révolutionner la réception atelier en la rendant active et mettre internet au service de votre business, voilà les trois fondamentaux du programme «Référence 2018» qui feront de vous les champions de la relation client !

Clé N° 1 : s’approprier les outils de gestion du réseau. Répondre vite et bien aux clients est essentiel, qu’ils soient particuliers ou venus dans votre entreprise via des accords-cadres. Les carrossiers AD ont déjà ouvert la voie avec le DMS Alpha Sigmac. Si l’outil est une solution inédite pour accompagner les réparateurs dans leurs objectifs de performance et de rentabilité, c’est aussi parce qu’il allège considérablement les différentes charges administratives (centralisation, diffusion et mises à jour automatiques des tarifs, création assistée des dossiers…), simplifie la gestion des prestations de services (gestion informatisée des plannings, automatisation des facturations…) et donne une vraie visibilité des performances économiques (tableaux de bord de l’activité, statistiques commerciales…).

Ce temps gagné, ce n’est pas seulement une précieuse productivité : c’est autant d’attention supplémentaire portée à la relation client. Les Garages AD vont, eux aussi, bénéficier à court terme d’un DMS qui héritera de l’expérimentation réussie par Alpha Sigmac (80 carrossiers équipés fin 2014, l’ensemble du réseau fin 2017) et simplifiera grandement leur gestion quotidienne.



Clé N°2 : faire évoluer la réception client. C’est révolutionnaire et encore une fois inédit dans un réseau traditionnel : le projet de la tablette de réception active AD est lancé pour un déploiement réseau prévu fin 2015 ! Un tel outil n’est actuellement présent que dans quelques réseaux constructeurs. Fin 2015, il fera pourtant une entrée assurément remarquée dans le réseau AD et devrait très vite s’y généraliser. Car la tablette de réception active présentée au Congrès AD a tout d’une arme absolue au service de l’activité atelier, qu’elle soit mécanique ou carrosserie : elle rassemblera l’ensemble des données client et des données véhicule, en réalisant un diagnostic et en dialoguant avec le DMS de l’entreprise. Elle permettra aussi de faire appel en temps réel au juge de paix qu’est le carnet d’entretien du véhicule. Et bien sûr elle rappellera même les promos en cours...

Ah oui, elle facilite aussi le tour du véhicule et sa systématisation : rayures, usure des pneus, état des balais, du pare-brise, des optiques… Tout est prévu pour qu’elle puisse agir comme un véritable pense-bête traquant et répertoriant tous les besoins du véhicule réceptionné.

L’intérêt est évident : la réception se fait tablette en main en présence du client. Elle permet donc d’évoquer immédiatement avec lui –et de chiffrer instantanément– toutes les prestations constatées comme nécessaires à l’entretien de son véhicule. Une fois toutes ces données collectées, elle les convertit instantanément en un ordre de réparation qui apparaît alors sur l’écran : le client peut dès lors le vérifier en temps réel et s’il l’accepte, le signer.

 

Clé N°3 : S’adapter au mode de consommation digital. C’est un fait : Internet a investi notre secteur. Les ¾ des conducteurs vont sur internet tous les jours ; 42% l’ont déjà utilisé pour acheter des pièces, des pneus ou pour s’informer ; 10% des automobilistes cherchent un réparateur sur internet et la moitié d’entre eux souhaite prendre rendez-vous en ligne.
Notre adaptation à la révolution digitale est déjà ancienne grâce à notre site grand public ad-auto.fr. Il «fait le job» en recensant chaque mois plus de 70 000 visiteurs uniques, 10 000 annonces VO consultées et plus de 5 000 recherches de réparateurs via le moteur de recherche géo-localisé. Il va encore évoluer en permettant au réseau AD de devenir la première enseigne traditionnelle à intégrer un devis et une réservation atelier en ligne. Une phase-test vient d’être brillamment réussie par 46 réparateurs AD des départements de l’Ille et Vilaine (35), de la Loire-Atlantique (44), du Maine-et-Loire (49), de l’Orne (61) et de la Sarthe (72).

Basé sur la technologie éprouvée de notre «tart up» ID garage, le premier comparateur de garages en ligne, ce module va devenir un véritable commercial virtuel pour vous : 7 jours sur 7 et 24h sur 24, il va fournir sa part de devis et d’entrées-atelier en vous épargnant les longues heures que vous auriez dû y consacrer. Il ne vous impose toutefois rien : en tant que réparateur, vous gardez la main sur ce module. Pas de forfaits à prix unique : en quelques clics, vous paramétrez vous-même votre taux horaire et vos plages de disponibilité ; le logiciel fait le reste en calculant les devis automatiquement sur la base des informations constructeurs (temps barémés, tarifs de pièces etc.).

Avec ce module, votre vision d’internet va changer : le perturbateur de marché vient de se muer en booster d’activité !



1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

S'inscrire à la newsletter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

DERNIÈRE MINUTE
Vague d’automne en pubs TV : le spot AD sur les écrans jusqu’au 19 novembre !

Depuis le 22 octobre et jusqu’au 19 novembre, le spot télé du réseau AD inonde les écrans. M6, BFM, RMC, W9, 6Ster, NRJ12... Ces chaînes vont ainsi se...

Lire la suite