News AD

 

La bonne idée pour l'entretien de votre auto



Le SAD, prestation à forte valeur ajoutée

CarrosserieLes potentiels à exploiter
Envoyer a un ami
27 / 10 / 2016
Proposé depuis 2012 dans le réseau Carrosserie AD, le service à domicile (SAD) permet aux adhérents de l’enseigne d’être plus compétitifs aux yeux des apporteurs d’affaires que sont les compagnies et les mutuelles d’assurance. Permettant au réparateur qui le pratique d’élargir sa zone de chalandise et donc son volume d’affaires, le SAD, c’est plus de 16 000 prestations par an pour l’Autodistribution.

Supervisé par le Pôle Prestations de services, le service à domicile (SAD), « tel que délivré par le réseau AD, est une prestation à forte valeur ajoutée », selon Céline Patoux, responsable du développement des partenariats de l’Autodistribution. Développé pour séduire la clientèle des apporteurs d’affaires que sont les compagnies et mutuelles d’assurance automobile, le SAD, dans le réseau AD, n’a pas pour autant été construit en fonction de leurs seuls besoins à eux, mais bel et bien avec l’exigence première de rentabilité pour les entreprises sous enseigne Carrosserie AD.

« Les négociations avec les partenaires ont été effectuées en ce sens et ce service est source de rémunération pour les enseignes Carrosserie AD, précise Céline Patoux. En matière de distance maximale, notamment, les engagements du réseau portent sur un rayon d’intervention de 30 kilomètres. Pour autant, la moyenne est plutôt de l'ordre de 12 kms. » Pour pouvoir fournir le service, les carrossiers AD sont formés au sein même du réseau afin d’assurer une prestation de qualité homogène sur le territoire national. Et ils doivent évidemment justifier d’une certaine « rigueur dans l'organisation et la prestation de service et surtout disposer de véhicules de remplacements disponibles et aux normes ».

 

Une procédure bien cadrée

Suite à un sinistre automobile, le partenaire de l’Autodistribution, assureur ou mutuelle, transmet au pôle prestations de services les informations relatives à l’accident. « Notre gestionnaire prend alors contact avec le conducteur du véhicule pour organiser le SAD, explique Céline Patoux. Il géolocalise le réparateur qui se trouve à proximité du lieu du SAD (domicile ou lieu de travail de l’assuré), puis une conférence téléphonique est organisée entre le réparateur, le conducteur et le gestionnaire du Pôle Prestations de services pour convenir d'un rendez-vous. Le rendez-vous est mis en place sous cinq jours ouvrés, engagement pris par l’Autodistribution avec ses partenaires. »

Au carrossier, dès lors, d’entrer en action. Le réparateur reçoit immédiatement une demande d'intervention avec les informations du véhicule (point de choc, adresse...) et le conducteur, un SMS de confirmation. A la date convenue, le carrossier se déplace sur le lieu d'enlèvement, effectue les modalités d'échange des véhicules (états des lieux, remise de document, etc.) et repart au volant du véhicule accidenté. Même chose pour ce qui est de la restitution du véhicule remis en état, le réparateur se déplace au domicile ou au travail du client et y récupère par là-même le véhicule de remplacement qui lui était prêté.

 

L’opportunité de créer du lien

Précurseur du SAD depuis 2012, le réseau AD a beau avoir commencé sur des volumes plutôt modestes, « 2 000 interventions sur la première année », selon Céline Patoux, il réalise aujourd’hui quelque 16 000 prestations de SAD par an. « Cette prestation permet d'étendre la zone de chalandise de l'enseigne et par là même de développer son business, assure-t-elle. Il s'agit précisément de réparations qui n'auraient pas été effectuées dans l'enseigne sans la valorisation du SAD par les partenaires. »

Au-delà de l'apport d’affaires supplémentaire, le SAD permet « de se faire connaître, d'effectuer de la vente additionnelle et de créer du lien de la fidélité avec les conducteurs », ajoute la responsable du développement des partenariats. « S'agissant d'une attente forte du marché, cette prestation est essentielle pour le business du réseau. En effet, le non-respect de nos engagements peut mettre en péril un accord cadre d'envergure, sans oublier l'image de marque de l'ensemble du réseau AD qui peut être ternie, reconnaît-elle. Nous remercions donc les enseignes pour leur implication sur cette prestation essentielle à notre développement. »



1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

S'inscrire à la newsletter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

DERNIÈRE MINUTE
Vague d’automne en pubs TV : le spot AD sur les écrans jusqu’au 19 novembre !

Depuis le 22 octobre et jusqu’au 19 novembre, le spot télé du réseau AD inonde les écrans. M6, BFM, RMC, W9, 6Ster, NRJ12... Ces chaînes vont ainsi se...

Lire la suite