News AD

 

La bonne idée pour l'entretien de votre auto



DMS dédié aux garages AD: c’est pour 2018!

MécaniqueAtelier
Envoyer a un ami
07 / 07 / 2017
Dès l’an prochain, le réseau des garages AD disposera, à l’instar des carrossiers forts d’Alpha Sigmac, d’un DMS (Dealer Management System) homologué et créé spécialement pour vous. Ce progiciel de gestion, répondant entièrement aux exigences et aux besoins de vos entreprises, a été conçu en partenariat avec l’un des leaders du marché et partenaire de longue date d’Autodistribution : Fiducial.

 

 

Son arrivée est prévue pour le premier trimestre 2018. Mais l’arrivée de qui ? Celle, très attendue, du premier DMS homologué entièrement dédié au réseau des garages AD. C’est Fiducial Informatique, partenaire d’AD depuis plusieurs années et très expérimenté dans le domaine avec son DMS maison Vulcain, qui a été choisi par votre tête de réseau pour développer cet outil unique. Pour rappel, le DMS, Dealer Management System, est le fameux progiciel qui vous permet de gérer au mieux les différentes activités de votre entreprise : votre comptabilité bien sûr, mais aussi bien d’autres fonctionnalités essentielles au fonctionnement optimal d’un commerce moderne.

 

Un DMS à la taille des enjeux

Avec Lacour, les carrossiers disposent déjà d’un tel DMS baptisé Alpha Sigmac. Son succès annonçait cette phase 2 du projet : l’heure est venue pour les garages de bénéficier du même atout basé sur la même logique. Les garages AD ont eux aussi besoin d’un outil conçu par, avec et pour l’activité mécanique qui permette à chaque adhérent d’intégrer l’ensemble des outils actuels et à venir mis au service de la performance de son entreprise.

 

«Le réseau AD est le premier réseau multimarque en France, il est essentiel qu’il dispose d’un DMS unique et spécifique à l’Enseigne. Il ne sera pas seulement adapté à l’activité de nos réparateurs mais imaginé pour être parfaitement connecté à tous les autres outils du groupe tels que Autossimo, AD.fr et bientôt la voiture connectée et les carnets d’entretien en ligne, souligne Rodrigo Balboa, Chef de projet Réseaux à la Direction Commerce et Réseaux véhicules légers d’AD. Nous avons défini le cahier des charges avec vous et sélectionné les meilleurs acteurs du marché de logiciels. Il ne s’agit pas seulement de disposer du meilleur des DMS. Il faut aussi que l’investissement soit durable en garantissant sa meilleur évolutivité possible»

 

Soutien fondamental de la relation client

Car l’informatique doit être à l’image du quotidien des entreprises : il doit savoir s’adapter constamment aux évolutions du marché de l’entretien automobile, de la réparation et des comportements des clients automobilistes, autant d’impératifs qui s’imposent aux entreprises de l’après-vente d’aujourd’hui. «Les DMS sont des outils structurant l’activité du réparateur, ils ne s’arrêtent pas aux fonctions classiques de devis ou de facturation, rappelle Rodrigo Balboa. Les DMS actuels sont des leviers pour mieux exploiter son atelier, en donnant des outils pour améliorer la performance en termes de suivi de l’exploitation atelier, de gestion, de comptabilité et de relationnel client. Et ce dernier point est fondamental.»

 

En effet, les DMS dignes de ce nom disposent des outils marketing et de gestion de fichier clients qui facilitent la relance des clients en question, le suivi des réparations effectuées sur leur véhicule, permettant donc d’améliorer la connaissance de ses clients. «Avec notre proposition mutualisée à l’échelle du premier réseau multimarque de France, le réparateur AD accédera à un DMS fait sur mesure qui sera plus riche en fonctionnalités et intégré à l’environnement AD. Le tout, pour un montant similaire à l’actuel DMS utilisé dans l’entreprise, voire inférieur», prédit Rodrigo Balboa.

 

Préparer le lancement

Le lancement officiel du DMS homologué AD étant pour le premier trimestre 2018, votre tête de réseau s’active déjà pour préparer le passage de vos garages de votre DMS actuel vers le progiciel «made in AD». «Nous avons commencé à en parler aux adhérents, des sites-pilotes sont définis, le cahier des charges s’affine chaque jour. Nous suivons la même logique-métier que pour le DMS Alpha Sigmac : définir les besoins comme l’ergonomie en amont avec les réparateurs pour obtenir le résultat souhaité : un outil parfaitement adapté au besoin du réseau qu’il suffira d’essayer pour l’adopter», précise Rodrigo Balboa.

 

En attendant la commercialisation du DMS, la Direction Commerce et Réseaux VL est encore en phase projet. Mais déjà, le sujet a été abordé en réunions régionales. «Nos animateurs et l’équipe terrain peuvent déjà renseigner nos réparateurs sur le projet», explique Rodrigo Balboa qui souligne l’engagement d’Autodistribution : «En tant que réseau AD, nous ne pouvons laisser aucun de nos réparateurs à la traine, ajoute-t-il. Notre responsabilité est de proposer les meilleures solutions à tous, dans les mêmes conditions, pour leur aider à améliorer leur business et monter en compétences.»

Enregistrer



1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

S'inscrire à la newsletter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

DERNIÈRE MINUTE
Vague d’automne en pubs TV : le spot AD sur les écrans jusqu’au 19 novembre !

Depuis le 22 octobre et jusqu’au 19 novembre, le spot télé du réseau AD inonde les écrans. M6, BFM, RMC, W9, 6Ster, NRJ12... Ces chaînes vont ainsi se...

Lire la suite