News AD

 

La bonne idée pour l'entretien de votre auto



Formations : priorité absolue aux modules techniques

Mécanique CarrosserieAtelier
Envoyer a un ami
05 / 04 / 2016
De plus en plus, la valeur d’un réparateur se mesure à la compétence technique de son personnel. Réparer aujourd’hui et demain tous types de pannes et intervenir sur tous les véhicules et toutes les marques est et sera de plus en plus déterminant. Pour le réseau AD, cela passe par une formation accrue sur les modules techniques, au premier rang desquels l’injection essence et diesel et, bien sûr, l’hybride.

Être capable d’intervenir directement sur le véhicule dès son entrée à l’atelier et quels que soient son modèle, sa marque ou sa motorisation, voilà ce que AD doit pouvoir continuer à garantir aux consommateurs. Mais pour ce faire, il n’y a pas d’autre voie que celle de la montée en compétences de l’ensemble des entreprises sous enseigne, à travers le recrutement de nouveaux adhérents mais aussi et surtout par la formation continue du réseau existant. L’effort en la matière est déjà conséquent : en 2015, 600 Réparateurs du réseau ont été formés. Mais il reste du chemin pour tenir la promesse de maîtrise technique que nous nous sommes tous faits au travers du plan «Référence 2018» qui passe par la compétence technique de l’ensemble des compagnons de l’atelier.

 

Ainsi AD s’est fixé deux priorités encore renforcées en 2016. La première, c’est la mise à niveau de ses adhérents sur la réparation des injecteurs, essence et diesel. L’injection directe s’étant généralisée, la maîtrise de cette fonction est essentielle. La meilleure preuve ? 48% des appels reçus par la hotline Assistance Diag 24 concernent l’injection !

 

L’exigence de l’hybride

La seconde priorité d’AD en termes de formation n’est autre que l’habilitation hybride et électrique. Car intervenir sur de tels véhicules implique de pouvoir les mettre en toute légalité et en toute sécurité hors tension et sous tension. Impossible de reculer devant les enjeux : il y a deux ans, seulement 0,001% du parc roulant était constitué de véhicules hybrides ; en 2015, ils représentaient déjà 4% du parc ! Une proportion qui ne fera qu’augmenter avec les années.

 

Les apporteurs d’affaires et les clients grands comptes exigent donc de plus en plus de leurs prestataires la capacité de prendre en charge la maintenance et la réparation de ces véhicules. En outre, les loueurs, qui disposent d’une flotte de véhicules hybrides importante, représentent 25% de l’apport d’affaires du réseau AD. Une clientèle dont les exigences en la matière ne font que croître logiquement : d’ici un an, les ateliers non habilités pour la prise en charge des modèles hybrides seront purement et simplement sortis des bases de données de la grande majorité des loueurs et courtiers !

 

Ainsi, se former est non seulement indispensable pour conserver son volume de travail, profiter des travaux à forte valeur ajoutée.  En l’occurrence, la formation de chacun conditionne aussi le succès et l’image de tout le réseau...



1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

S'inscrire à la newsletter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

DERNIÈRE MINUTE
Vague d’automne en pubs TV : le spot AD sur les écrans jusqu’au 19 novembre !

Depuis le 22 octobre et jusqu’au 19 novembre, le spot télé du réseau AD inonde les écrans. M6, BFM, RMC, W9, 6Ster, NRJ12... Ces chaînes vont ainsi se...

Lire la suite