News AD

 

La bonne idée pour l'entretien de votre auto



Le devis en ligne, arme lourde de la conquête client

Mécanique CarrosserieInternet
Envoyer a un ami
08 / 10 / 2015
Après une phase-pilote en 2014, le devis en ligne se déploie dans le réseau. Il permet aux adhérents AD qui l’ont adopté de conquérir de nouveaux clients et le réseau peut se féliciter d’avoir performé plus que prévu en la matière. Raison de plus pour que les réparateurs qui n’ont pas encore choisi d’utiliser le service l’adoptent enfin.

Parmi les services que le réseau AD propose chaque année à ses adhérents, il en est qui sont particulièrement impactants auprès du client final. C’est indéniablement le cas du devis en ligne, symbole rassurant s’il en est pour le consommateur de la modernité, de la technicité d’une enseigne… et de la prise en compte des attentes pressées d’une clientèle-internaute croissante. Lancé l’an dernier, le devis en ligne s’affirme déjà comme un outil majeur de conquête client. Ce que Christelle Chaminadas, Responsable Marketing Réseaux et Web, confirme. «Nous sommes à plus de 1 000 devis réalisés sur l'ensemble du réseau depuis le début de l'année 2015», indique-t-elle.

 

Des chiffres que AD n’attendait pas si haut, confesse-t-elle : «1 000 devis, c’est au-delà des prévisions : en moins d’un an de déploiement  il y a eu une vraie adhésion de la part de nos réparateurs avec 55% du réseau proposant le devis en ligne». Et si ces chiffres témoignent du volontarisme du réseau, les automobilistes, eux, semblent avoir adhéré aussi. «Le nombre de RDV démontre l'attente des internautes à ce niveau : le service rencontre son public», se félicite Christelle Chaminadas.

 

Toujours avide de simplifier et clarifier son acte d’entretien, c’est en toute logique que le client final adopte le service, surtout s’il vient d’un réseau aussi dense, visible et reconnu que le réseau AD. Et compte tenu de la réticence des automobilistes à sortir le porte-monnaie lorsqu’il s’agit d’entretien, ce service tombait donc à point nommé pour réaffirmer la compétitivité d’AD en la matière. Cette première année a déjà permis d’évaluer quelles prestations étaient les plus demandées. Ainsi, révision, distribution et embrayage ont recueilli les suffrages des clients.

 

Savoir optimiser son outil

«En moyenne, les devis réalisés s’élèvent à 300 euros», souligne Christelle Chaminadas. Un CA satisfaisant dans l’environnement ultra-concurrencé d’internet et surtout, réalisé auprès d’une clientèle qui aurait choisi un autre prestataire si elle n’avait pas trouvé le devis en ligne AD sur le web. Car ce dernier va chercher les clients internautes à toute heure du jour et de la nuit : cet infatigable générateur de business est surtout un générateur automatique de devis, cette activité tellement chronophage quand il faut les réaliser à la main…

 

Pour l’exploiter pleinement, il faut bien sûr utiliser toute la plasticité de l’outil. Car bien que le service de devis en ligne soit national, le réparateur garde la main. A tout moment, l’adhérent AD peut modifier en quelques clics son taux horaire et les créneaux ouverts aux rendez-vous.

 

Il peut ainsi adapter cet outil commercial en fonction du volume de travail à l’atelier, de l’absence de ses techniciens, des périodes de vacances, ceci afin de ne jamais se retrouver dans l’embarrassante situation de devoir refuser un rendez-vous pris en ligne. Même hors des périodes « compliquées », le réparateur doit veiller à bien paramétrer et ajuster le nombre de jours minimum entre la prise de rendez-vous sur internet et la date du rendez-vous réel, histoire d’éviter par exemple ceux pris le soir à 23h pour un dépôt du véhicule le lendemain à 8h.

 

Il ne faut jamais oublier que la possibilité de modifier le taux horaire est cruciale : c’est lui qui permet au réparateur d’ajuster son offre par rapport à celle, changeante, de son environnement concurrentiel. C’est presque une règle d’or sur Internet : l’automobiliste-internaute passe sa vie à comparer...

 

Le devis en ligne est donc un service d’avenir, l’indispensable complément commercial à l’offre d’un réparateur soucieux de ne se couper d’aucune source de clientèle. A commencer par celle des jeunes, grands consommateurs d’internet… et qui feront les entrées-atelier de demain.



1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

S'inscrire à la newsletter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

DERNIÈRE MINUTE
Vague d’automne en pubs TV : le spot AD sur les écrans jusqu’au 19 novembre !

Depuis le 22 octobre et jusqu’au 19 novembre, le spot télé du réseau AD inonde les écrans. M6, BFM, RMC, W9, 6Ster, NRJ12... Ces chaînes vont ainsi se...

Lire la suite